12 juillet 2007

Les bonnes manières du fumeur

Les lois anti-tabac japonaises sont un peu déroutantes pour l'européen moyen. Pour un français qui débarque, c'est quand même étonnant de passer d'un pays où tout le monde fume librement dans la rue mais où les bars et restaurants ont récemment été rendus non-fumeurs, à un autre pays où tout le monde fume dans les bars et les restaurants (souvent dépourvus de zone non fumeur) et où il est interdit de fumer en marchant dans la rue !
Les raisons de cette interdiction sont assez obscures, il faut bien le dire. Qu'est-ce qui pourrait justifier d'interdire le tabac dans des espaces ouverts et de laisser prospérer la consommation sauvage dans les espaces fermés !? La réponse officielle est, peu ou prou :
"les trottoirs de Tokyo sont très fréquentés; la proximité avec les autres passants rend la fumée gênante. Et surtout, il s'agit d'éviter que les fumeurs brûlent par inadvertance les bras ou les vêtements de leurs concitoyens, ou pire, le visage ou les cheveux des enfants."

Mais une image rigolote parle plus qu'un long discours vaseux, et les japonais (bien qu'ils en tiennent rarement compte) le savent bien. D'où la campagne d'affichage massif sur les "manières du fumeur", placardée sur les cendriers publics (il est interdit de fumer dans la rue, mais il y a quand même des "coins fumeurs"), dans les lieux publics, etc. J'avais commencé une série de photos sur ces affiches, dont beaucoup sont des merveilles d'humour involontaire, avant de me rendre compte que des versions "clean" de ces panneaux se trouvent sur le net.

Enjoy.



exemple :

1 commentaire:

Jules a dit…

Il y a effectivement du très bon dans ces panneaux, et le plus impressionnant c'est leur nombre !

Sans aucun rapport, j'ai entendu aujourd'hui qu'il y avait eu un tremblement de terre maousse à Tokyo, 7 richter et 6+ en échelle japonnaise ! alors, quel éffet ça fait ?