13 mars 2007

Retour de bâton

Musique :
Je me replonge dans mes "vieux" Ninja Tunes, et vindiou, qu'est-ce que c'est bon !
La liste est longue : Herbaliser, DJ Vadim, Cinematic Orchestra, Amon Tobin...

Vidéo :
Lost S03E11
Death Note E21

-------------------------------

Quand on essaie de manipuler les gens (en particulier quand on est mauvais dans l'exercice, et d'autant plus si c'est dans un cadre professionnel), il y a forcément un moment où ca vous retombe sur le coin de la tronche. Élémentaire, mon cher Watson ; nonobstant, ca pique.
Ca partait d'un bon sentiment, pourtant...

Vous avez pu me lire geindre à répétition à propos de mon manque/absence de travail dans les mois précédents. Et bien pour essayer de faire un peu bouger les choses, j'ai légèrement insisté sur l'importance du rapport intermédiaire que je dois présenter la semaine prochaine au Centre - qui n'est en fait qu'une excuse pour rassembler tout le monde, discutailler un peu et aller boire des pintes en fin de journée, bref, un truc tout ce qu'il y a de plus bénin. Il faut voir que la présentation qu'on nous demande doit durer 7 misérables minutes, avec pour thèmes : nouveau quotidien, intégration dans la compagnie, rapport avec les collègues, et accessoirement un petit topo sur ce qu'on fait.
Mon machiavélique plan consistait donc à mettre l'emphase sur ce dernier point, en laissant entendre à mes chefs que ca serait bien d'avoir des résultats d'ici là. Ca a très bien marché : j'ai eu nettement plus de boulot depuis (je passe maintenant seulement 50 pourcent de mon temps au bureau à glandouiller sur Internet).

Seulement voilà, le truc a maintenant pris des proportions complètement déraisonnables : je me retrouve avec une semaine entière pour préparer ce petit truc de rien du tout. Si ce n'était que ca, ca ne serait pas gênant; j'ai maintenant tous les outils pour parer au chômage technique, j'ai pris l'habitude. Ce qui est plus gênant, c'est que je vais devoir présenter ca devant l'intégralité de mon département avant la "vraie" réunion... C'est bien sûr là que ca se corse.
D'un côté, un groupe disparate d'informaticiens, biologistes, architectes et autres, comprenant très modérement le japonais, complètement indifférents à ce que je fais, qui dormiront probablement à poings fermés pendant la présentation, ouvrant éventuellement un oeil si il y des photos rigolotes dans le tas (mon patron bourré, moi en uniforme ridicule, moi et mon patron bourrés, etc). Je pourrais leur présenter un exposé sur la reproduction du poulpe cendré en Mer Noire que ca ne leur ferait ni chaud ni froid.
De l'autre, tout un groupe de spécialistes en matériaux qui attendent ca comme la consécration de trois mois de stage, et qui vont boire le moindre de mes mots.

Vous voyez la différence de difficulté entre l'exercice imposé et celui que je me suis auto-infligé ? Sans même parler du perilleux exercice que de préparer une présentation qui conviendra à ces deux audiences... Là, ca devient carrément surréaliste ! Je me retrouve à utiliser du vocabulaire ultra-technique en japonais, que je dois me débrouiller non seulement pour écrire correctement et mémoriser, mais aussi pour rendre compréhensible à des européens parlant un japonais basique, ne comprenant probablement même pas la traduction anglaise, et en plus inattentifs.

Tout ca pour dire que je m'arrache les dreads sur cette [censuré] de présentation, par ma propre faute, alors que ca aurait pu être réglé en deux heures. Ca m'apprendra à vouloir travailler, tiens.

note : je mettrai sûrement en ligne mon brouillon de ce fameux Powerpipot, parce que c'est quand même sacrément "rigolo" et plein de japonais tout ca (et on sait jamais, ca pourrait intéressant quelqu'un pour le fond. Comment ca, non ? Même pas une possibilité ? Même toute petite ? Ah. Zut.)


EDIT : voilà, avec un peu de retard, le Powerpoint promis est arrivé. Du coup, c'est la version finale. Attention, *gros* fichier (13Mo) -> télécharger

3 commentaires:

Jules a dit…

Sangre de dios ! Quelle multitude de posts ces temps-ci ! Et de plus avec un contenu !

Pour ta recherche de contenu, une fois que le grand calvaire de ta présentation sera passé, je suis curieux de la place de l'individu dans la famille japonnaise, sujet qui risque de s'avérer ardu si tu ne fréquente pas toi-même de japonnais.

Bonne chance tout de même !

Tom² a dit…

Je suis en train de me renseigner sur le sujet, j'avoue que je ne maitrise pas trop, mais il y quand meme des choses flagrantes qui meritent d'etre dites.
En attendant, si tu arrives à faire marcher [url=http://afe.easia.columbia.edu/at_japan_soc/]ce lien[/url], y'a une vidéo pile poil sur le sujet - en anglais, mais bon, on peut pas tout avoir.

Tom² a dit…

e suis en train de me renseigner sur le sujet, j'avoue que je ne maitrise pas trop, mais il y quand meme des choses flagrantes qui meritent d'etre dites.
En attendant, si tu arrives à faire marcher ce lien:
http://afe.easia.columbia.edu/at_japan_soc/
y'a une vidéo pile poil sur le sujet - en anglais, mais bon, on peut pas tout avoir.