26 juin 2007

Le désespoir du jongleur

Yuta est au jonglage ce que Hokuto no Ken (plus connu par chez nous sous le nom de Ken le survivant) est aux arts martiaux.

Car ami jongleur, tu ne le sais pas encore, mais tu est déjà mort.

En 2006, Yuta lançait son attaque ultime, sous la forme d'un spectacle appelé Hikarihebi (Serpent de lumière). Tu étais trop loin pour entendre ce qu'il a dit en descendant de la scène, et de toute façon tu n'aurais sûrement rien compris sans sous-titres, mais la légende veut qu'il ait dit ça : "Hya-ta-ta-ta-ta-ta ou-ohhh tchiaaahh!! [retire une poussière de son épaule du revers de la main] Par la puissance mystique de l'Hokuto à pain*, je viens de frapper sans même les toucher tous les misérables du monde qui croient savoir faire des poi. Ces fous ne le savent pas encore, mais un jour en regardant ce spectacle, leur yeux fondront dans leurs orbites et quelques secondes plus tard, leurs têtes exploseront. Mouahaha."

Vous ne me croyez pas ? Tant pis pour vous.


[Si vous n'êtes pas réceptif à la danse, passez directement à 2min30]




*tout comme celle de l'anime, cette traduction a été faite par Philippe Ogouz...


1 commentaire:

Brice a dit…

Décidément, il jazz bien ce Yuta ! Mouarf !